Chénas, le racé

Son nom lui vient de l’époque où, à la place des vignes que l’on connait bien, se trouvait une chênaie. Peu à peu défrichée sur ordre monastique puis sur ordres de Philippe V le long, il fût impératif d’y planter des ceps de vignes. De chênaie est venu Chénas.
Il fut l’un des premiers vins du Beaujolais à accéder aux portes de la capitale, et ce, dès le 17ème siècle. Il trônait sur la table royale car il était l’un des favoris du roi Louis XIII.
Le vignoble, vieux de 60 ans, s’étend sur 225 hectares, ce qui en fait le plus petit cru du Beaujolais en terme de superficie…mais pas en qualité !
Le sol, granitique sur les hauteurs, se transforme en sol silico-argileux sur les parties basses de l’appellation, qui a vu le jour en septembre 1936 (tout comme Moulin à Vent, Chiroubles, Morgon et Fleurie).
chenas

Carte d’identité

Surface : 225 hectares
Sol : Granit, Silice et Argile
Date de création : 11 septembre 1936

 

Suggestions mets et accords

RECETTE-CHENAS

  • Travers de porc «Cul Noir» confit en cocotte, légumes mijotés
  • Chili con carne, riz noir américain – USA
  • Servir à 14/15°C

A voir aux alentours

  • Le sentier des Crêtes (sentier Victor) et la Montagne des Chasseurs
  • Le Pic Rémont
  • Les circuits de randonnée pédestre et de VTT
  • La «cabane des chasseurs»

Logement-restauration